"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



30 août 2011

Livre : Une vie à coucher dehors

Sylvain Tesson est, il me semble, l'écrivain voyageur de notre génération. Je viens de terminer "une vie à coucher dehors" (Folio) une série de nouvelles écrite avec un très beau style où transparait un humour noir des plus plaisant. J'ai découvert cet auteur par un des ces récit de voyage "l'axe du loup" (chez Pocket je crois) dans lequel il refait le trajet des évadés des goulags et surtout pour vérifier la véracité du texte de Slavomir Rawicz dans "à marche forcée" (chez Phébus). J'avais déjà été ébahi par ce voyage, et les images affluaient dans mon imaginaire. Une Vie à coucher dehors est un véritable petit bijou, on trouve énormément de sujet proche de l'actualité, la modernité, la place de la femme, la rédemption etc...

Son nouveau livre sort d'ici peu, "Dans les forêts de Sibérie", d'après les bribes que j'ai entendu çà et là cela s'annonce très bien.
En attendant de pouvoir le rencontrer (même si je ne sais quoi lui dire j'en rêve un peu), sachez à la Gacilly, quelques photos sur le baroudeur sont exposés.


28 août 2011

BD : love is in the Airguitare - La Saga d'Atlas et Axis

2 livres, 2 BDs, 2ème notes de ce type... hum c'est étrange la fin du monde est pour bientôt ! Trêve de mauvaises plaisanteries, donc 2 BDs en nouveautés dans cette rentrée littéraire, logique.
La première Love is in the Airguitare chez Delcourt par Le Quellec et Ronzeau (son blog est LA), récit amusant sur le Airguitare (vous connaissez ce principe de jouer de la guitare mais sans guitare ? non ? alors cliquez  sur la vidéo et amusez vous ce type est taré !Bref revenons sur la BD. Paul, fan de Jimi est amoureux de Julie qui sort avec le "beau gosse" guitariste du lycée, ayant eu son Bac, il a le choix entre devenir comptable (mais qu'est ce qu'ils ont avec la compta, c'est pas toujours ennuyeux !) dans une grosse boite et devenir le king de l'air guitare ! Oui c'est débile comme scénario mais ça fait du bien, il y a des bons passage, du travail sur l'ambiance survoltée de la compétition. A découvrir.


La seconde est graphiquement mon coup de coeur lors de mon travail avec la représentante, La saga d'Atlas et Axis de Pau est édité chez Ankama dans la collection Etincelle. Justement le dessin me rappel un peu Bones, c'est une histoire de vengeance à ne pas mettre dans les mains des minots, voici le pitch tiré du site :
Dans le monde de Pangea, où tous les animaux parlent et marchent sur deux pattes, Atlas et Axis sont deux cabots aux caractères et pedigrees bien différents : le premier est intelligent et rationnel, alors que le second a plutôt tendance à se fier à son flair.
Le jour où leur village est ravagé par les cruels Vikiens, des brutes sanguinaires venues du Nord, Atlas et Axis prennent leur courage à deux pattes et partent braver le grand Nord pour venger les leurs…
Simple et efficace, avec des tranches de sourire, en attendant la suite, vous pouvez la feuilletez sur le site d'Ankama.
Bon dimanche à vous !

25 août 2011

Livre : Les Grandes Personnes

Aujourd'hui deux livres aux éditions "Les Grandes Personnes".
"L'héritage Jenna Fox" de Mary E. Pearson deuxième volume après le non lu (bah oui on ne peut pas tout lire) "Jenna Fox".
Roman de science fiction, on se trouve dans un USA futuriste plutôt réaliste et toujours un peu flippant. Mais voici la quatrième de couverture : Il fut un temps où ils étaient trois… Jenna Fox croyait avoir mis fin au calvaire de ses meilleurs amis, physiquement détruits lors d'un même accident, en se débarrassant des sauvegardes de leurs esprits. Pourtant, après 260 ans passés dans le noir, Kara et Locke s’éveillent dans des corps tout neufs. Dans un monde qui n’est plus le leur, dont ils ne savent rien, et où tous ceux qu’ils ont un jour connus ou aimés ont disparu. Tous sauf Jenna Fox. Désireux d’échapper aux griffes de l’inquiétant Dr Gatsbro, leur sauveur et geôlier, les deux adolescents se lancent dans une course-poursuite effrénée à travers
une Amérique futuriste, bien décidés à retrouver Jenna.
Voila on pose les questions sur l'éthique scientifique, la part d'humanité des Robots, mais l'intrigue se concentre plus sur la relation des trois amis, l'impression de trahison et l'état psychologique des "ressuscités". Un roman agréable mais qui manque d'un petit truc pour devenir vraiment bon.
"Waterloo Necropolis" de Mary Hooper, Londres au 19ème siècle, Dickens, la vie difficile des petites gens. Allez hop quatrième de couverture : Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher. Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement. D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s'emparer d'un mystérieux héritage.
Mary Hooper nous livre un bon récit, on plonge dans ce Londres lugubre ou le deuil est une mode. Un e histoire que j'ai devoré, avec un souhait que la petite Grace et lily s'en sortent...

14 août 2011

Rentrée Littéraire 2011

En 2011, on vous le jure la rentrée est plus réduite, mais cela n'empêche pas que vous n'allez pas pouvoir lire les 654 publications de cette année, ou alors vous êtes super balèze.

Pour 2011 dans la catégorie adulte, je vous présente James Frey, auteur américain, pour Le dernier Testament de Ben Zion Abrohom chez Flammarion qui est tout simplement le retour d'un messie. Oui d'un messie parce que pris pour le Christ, il ne l'est pas. Cette suite de Témoignages sur le fameux Ben est sans surprise et le message "toutes les religions sont nul et l'amour est tout" à un côté de déjà vu, cela choquera sans doute les plus croyant d'entre vous. C'est le deuxième livre de James Frey que je lis (le premier étant L.A. story, un Los Angeles vu à travers différents personnages du riche acteur au clochard) et je ne suis toujours pas convaincu de son talent incroyablement bouleversant promis sur les quatrième de couverture, bref on peut passer (je suis un peu dur peut être).
Le deuxième auteur est Sorj Chalandon pour Retour à Killybegs chez Grasset, qui est une suite à son roman Mon Traitre (que je n'ai pas encore lu et j'en suis triste) est une excellente histoire, un peu confuse dans la chronologie (mais peut être que la fatigue de la saison y est pour quelque chose) je vous laisse avec la quatrième de couverture : 
« Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence. »
Killybegs, le 24 décembre 2006
Tyrone Meehan 

Bon j'avoue au mois de juin, on a été en Irlande et j'ai toujours été fasciné par ce conflit (je me demande d’où ça vient)
Pour cette rentrée prenez le temps de fouiner et n'hésitez pas à demander des conseils, les libraires sont là.