"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



30 août 2011

Livre : Une vie à coucher dehors

Sylvain Tesson est, il me semble, l'écrivain voyageur de notre génération. Je viens de terminer "une vie à coucher dehors" (Folio) une série de nouvelles écrite avec un très beau style où transparait un humour noir des plus plaisant. J'ai découvert cet auteur par un des ces récit de voyage "l'axe du loup" (chez Pocket je crois) dans lequel il refait le trajet des évadés des goulags et surtout pour vérifier la véracité du texte de Slavomir Rawicz dans "à marche forcée" (chez Phébus). J'avais déjà été ébahi par ce voyage, et les images affluaient dans mon imaginaire. Une Vie à coucher dehors est un véritable petit bijou, on trouve énormément de sujet proche de l'actualité, la modernité, la place de la femme, la rédemption etc...

Son nouveau livre sort d'ici peu, "Dans les forêts de Sibérie", d'après les bribes que j'ai entendu çà et là cela s'annonce très bien.
En attendant de pouvoir le rencontrer (même si je ne sais quoi lui dire j'en rêve un peu), sachez à la Gacilly, quelques photos sur le baroudeur sont exposés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire