"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



5 déc. 2011

Le plein de BDs pour cette fin d'année 2011

En cette période de fin d'année, les éditeurs ont décidé de nous faire plaisir en nous gavant de bandes dessinées. Bon c'est vrai il y a du XIII, du Troy, mais je vous avais déjà fait part des 2 merveilles que sont les Ignorants et Portugal. Et bien il y en a bien d'autres qui méritent le détour.

Mon chouchou Quai d'Orsay t.2. La magie du premier tome continue, le plaisir est toujours là.
Arthur Vlaminck, le conseiller du ministre des Affaires étrangères en charge du langage, doit préparer les nouveaux discours du ministre. La crise du Lousdem est au coeur des préoccupations : les Américains menacent de déclencher une guerre à laquelle s'opposerait le gouvernement français. Le ministre, Taillard de Worms, s'apprête justement à prendre la parole à ce sujet au siège de l'ONU, à New York. Mais toute cette agitation ne semble guère perturber un nouvel hôte du Quai d'Orsay : un chat qui s'est pris d'affection pour le directeur de cabinet !

Magasin Général t.7, toujours aussi dépaysant et agréable à lire, un bien beau voyage.

Rien ne va plus à Notre-Dame-des-Lacs ! Depuis le retour de Marie et Jacinthe de Montréal, un vent nouveau souffle sur le village : les jeunes femmes du village profitent des beaux tissus rapportés pour se faire de nouvelles robes, les hommes jouent le Charleston et les vieilles, bien entendu, sont scandalisées. Marie, quant à elle, profite plus que jamais de son veuvage.
Il est grand temps de remettre de l’ordre ! Sauf que… lorsque le curé propose d’élire un nouveau maire, personne ne veut se présenter !

Chroniques de Jérusalem, le retour en forme de Guy Delisle, un petit bijou sur l'incroyable vie à Jérusalem.
un extrait à lire ICI








Un sacré surprise, c'est une suite de témoignages de différents survivants de Katrina, une vrai claque.
A.D. retrace l’itinéraire de sept personnes ayant survécu à Katrina, le terrible ouragan qui a frappé la ville de La Nouvelle Orléans le 28 août 2005 et a laissé dans le sillage de ses vagues de 11m, de ses vents de 280km/h, pas moins de 1836 morts ainsi que des dizaines de milliers de sans abris. Si Denise, Léo, Michelle, Abbas, Darnell, Kwane et le Docteur ont donc survécu au drame, ils ont connu des fortunes diverses, sur place ou à l’extérieur… Mais aucun d’eux n’est sorti indemne de la catastrophe. Venu sur place en tant que volontaire de la Croix Rouge, le dessinateur Josh Neufeld a pris le soin de les écouter, a recueilli leur témoignage et en a tiré un roman graphique d’abord diffusé sur internet avant d’être publié en livre.

Le second tome de D. Dracula vu les auteurs de Garulfo. Une aventure de très haute qualité graphique et un beau travail au scénario.
Du fog londonien jusqu'aux brumes de la lande, Richard Drake et l'improbable Mister Jones suivent la piste de Lord Faureston. L'inquiétant dandy est-il réellement un vampire ? Une chose est sûre : depuis qu'il a agressé Miss Lacombe, la jeune femme paraît sombrer dans les ténèbres. La traque s'intensifie et les chasseurs vont se découvrir une redoutable concurrente : la mystérieuse Lady d'Angerès.



Atar Gull de Brüno. Une fascinante histoire de vengeance.
1830, Afrique noire. Atar Gull, un superbe esclave, est chargé sur le bateau du capitaine Benoît pour être vendu aux Antilles. Son prix est élevé : c'est le fils d'un roi, un athlète, un guerrier... Son histoire nous entraînera des soutes d'un négrier jusqu'à la Jamaïque, des marchés aux esclaves au coeur des plantations ; son destin sera tragique...
Fabien Nury et Brunö signent une incroyable fresque flamboyante, une aventure sidérante à mille lieux des poncifs mélodramatiques, un superbe album de 88 pages qui vous hantera bien longtemps après l'avoir refermé.



Des salopes et des anges, le combat de l'IVG, un petit rappel historique nécessaire et bien fait.
France, début des années 1970, trois femmes, trois vies et trois grossesses subies. Chacune d'entre elles décide alors de se rendre en Angleterre dans un bus affrété par le Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception. Florence Cestac et Tonino Benacquista signent une oeuvre rare, d'une grande humanité, sensible et souvent drôle sur un sujet particulièrement délicat, l'avortement.
À travers de magnifiques portraits de femmes, "Des salopes et des anges" ne juge pas, mais parvient tout en finesse à remettre en question les certitudes. Indispensable.


 Sortie un peu plus tôt, Voyage en Satanie nous entraine dans le centre de la terre et c'est plutôt flippant.
Charlotte, alias Charlie, une jolie petite rousse, organise une expédition afin de retrouver son frère, un jeune scientifique, qui a disparu sous terre depuis plusieurs mois. Celui-ci affirmait pouvoir prouver l'existence de l'Enfer en s'appuyant sur la théorie de l'évolution de Darwin. Il était en effet persuadé que les hommes de Néandertal auraient pu se réfugier sous terre, développant certaines adaptations aux conditions locales : excroissance osseuse sur la tête en guise de protection, jambes et corps velus pour se réchauffer, pieds en forme de sabots afin de se déplacer sur la rocaille... Un portrait-robot des créatures sataniques ! Le savant donnait même un nom à ce continent enfoui sous nos pieds : la Satanie. Le groupe conduit par Charlie s'enfonce sous terre et découvre au fur et à mesure de sa progression que les entrailles de notre planète abritent bel et bien une autre forme de vie pour le moins inattendue... Et si c'était ça, l'Enfer ?

Un hommage grandiose de Larcenet, les fans des aventures de Valerian se feront plaisir.
Avec L'OuvreTemps, nous avions quitté Valerian redevenu enfant dans les rues de Paris. On le retrouve accoudé au comptoir, le clope au bec, dégarni, hirsute et bedonnant. Entre les deux, un cataclysme, un accident majeur dans le continuum espace temps. Mézières et Christin, après quarante ans et vingt-deux albums, ont décidé de clore la série. Mais les vrais héros ne mourant jamais, certains auteurs, triés sur le volet, pourront, avec la bénédiction des deux créateurs, écrire leur propre aventure de Valérian et Laureline. Une seule condition : que l'album ne soit pas une simple déclinaison, comme il y en a beaucoup, mais une « revisitation » originale dans le style propre de l'auteur. Et même un album exceptionnel dans tous les sens du terme. C'est le cas avec ce premier opus signé par Manu Larcenet, croisement improbable et hautement jubilatoire entre Les Oiseaux du maître et Bill Baroud, un sommet d'humour décalé pour un album indispensable.

 Une merveille de science fiction de Frederick Peeters, un futur indispensable.
Dans un futur lointain... Verloc Nim se réveille amnésique au milieu de nulle part. Grâce à son journal, qu'un singe-robot nommé Churchill lui remet, il se plonge dans son passé. Verloc y apprend qu'il mène une vie misérable, qu'il a perdu travail, famille et amis depuis qu'il a décidé de vivre en marge d'un monde hypertechnologique. Jusqu'à ce que son frère Conrad l'emmène sur une autre planète pour y récupérer une mystérieuse substance nommée aâma...


 le dernier volume du roi de la blogoshpère. toujours aussi drôle !
Le monde est-il en train de devenir kawaii ? Comment empêcher une bonne fois pour toutes les aliens de nous piquer nos vaches ? Jésus connaissait-il la Maïzena ? Et si Roméo et Juliette avaient eu Facebook ? Débats de société, théories, brèves sur la science, Boulet enquête et livre ses notes regroupées sous le titre évocateur de Debout mes globules ! Le résultat : scientifiquement drôle !




 Graphiquement à tomber par terre et scénaristiquement fortement planant, un ovni.
Une petite fille, Jeanne, vit avec un jeune renard, Pistouvi, dans une charmante cabane située au sommet d'un arbre géant. Un « homme tracteur » sillonne ces espaces infinis, fauchant sans relâche. Le vent, représenté sous les traits d'une magnifi que femme aux cheveux ondulants, s'applique à planter graines et semences qu'il tire de sa besace, contrecarrant ainsi les projets du défricheur. C'est dans ce monde que Jeanne et Pistouvi apprennent chaque jour l'altérité, symbolisée par les oiseaux persifleurs. Pour le renardeau, ces chants représentent un danger, celui de le transformer en oiseau ! Cette fable, empruntant ses symboles au monde des enfants, donne vie à l'univers. D'abord fusionnelle, la relation entre les deux héros s'accidente avec le temps. C'est un conte où le mal est invisible, mais présent ; où le passage dans le monde adulte, changement inéluctable, n'est pas sans créer quelques désillusions !

2 commentaires:

  1. Ho la belle sélection.
    Dès que j'ai le temps de passer chez mon boucher, je choppe : Quai d'Orsay, Chronique de jérusalem et D.
    Et je rajouterais bien au panier le nouveau Brecht Evens : les amateurs
    http://www.actes-sud.fr/catalogue/actes-sud-bd/les-amateurs

    RépondreSupprimer