"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



11 mars 2012

Un peu plus de BD

Enfin une de plus pour être précis. Mon frère m'en avait parlé et naturellement en bien. Je me suis offert la dernière publication d'Evens Brecht : Les Amateurs aux éditions Actes Sud BD.


Voici l’histoire présentée sur le site de l'éditeur :
Pieterjan, un artiste en manque d’inspiration, accepte l’invitation de la première Biennale d’art de Beerpoele au beau milieu de la campagne flamande. Mais bien vite, il découvre qu’en fait de résidences d’artistes, il s’agit d’une grande kermesse improvisée par Kristof, le gentil organisateur aux mains de géant. Invité d’honneur d’un groupe d’amateurs farfelus, Pieterjan se prend à jouer le guide spirituel et artistique et profite de l’occasion pour convaincre tout ce petit monde de construire ensemble un grand oeuvre au coeur de la lande.

Un récit bien construit. Le cynisme de Pieterjan envers son groupe est emblématique d'un Artiste de capitale (oui avec un grand A), pourtant l'humain et les détresses (la folie aussi) des comparses éclatent au fil des pages. Mais le plus époustouflant c'est le dessin, la mise en couleurs, presque hypnotique et délirant, j'en bave encore. 
Bref un splendide album proche du chef d'oeuvre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire