"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



27 janv. 2013

Avalanche de BDs (janvier 2013)

A peine sortie des fêtes, qu'on retrouve déjà des nouveautés dans les rayons. D'ailleurs on redécouvre aussi quelques unes.

Johnny Jungle sur GlénatBD
Johnny Jungle d'Anne-claire et Jérôme Jouvray (aaaah Lincoln quelle délice) et de Jean-Christophe Deveney au scénario (inconnu pour ma part) chez Glénat.
Voici la quatrième tiré de Glénatbd.com :
"Arrivé à l’âge où l’on vit avec ses souvenirs, Johnny Jungle ressasse son étonnante vie : enfant sauvage élevé par les singes, il fut enlevé de la jungle par les hommes et se retrouva, adulte, à faire carrière à Hollywood, où il devint la star principale d’une série de films d’aventures en slip léopard..."
Magnifique graphiquement (on sent que les Jouvray se sont fait plaisir) et au scénario bien ficelé (avec de très belle vrai/fausse affiches de cinéma entre les chapitres) le tout avec humour et une ambiance Hollywoodienne bien amenée, Johnny jungle est une belle surprise, qui annonce (je l'espère) une bonne cuvée BD 2013.

Niourk sur Ankama
Niourk d'Olivier Vatine chez Ankama. Mais c'est qui Ankama ? Une bien jeune édition, plus connu grâce à Dofus et Wakfu (dessin animé, manga) rempli de dessinateur/graphiste de grand talent. Bon revenons au concept de la série, Ankama lance une série d'adaptation d’œuvres de Stefan Wul (écrivain de SF française de haute voltige) par différents auteurs de BD. La première est signée par un grand nom, revenu en forme pour l'occasion, Olivier Vatine (Aquablue).
Voici le pitsch (ankama-edtions.com) : 
"Sur une Terre post-apocalyptique où l’Humanité a régressé au stade primitif après une catastrophe nucléaire ayant asséché les océans et donné naissance à des chimères mutantes, quelques tribus survivent à l’état sauvage. Parmi elles, la horde de Thoz, où vit l’enfant noir, rejeté par les siens. Lorsque le vieux sorcier de la tribu le condamne à mort, l’enfant noir se met en marche pour Niourk, la ville des dieux, où ne subsistent que ruines et étranges mécanismes, vestiges de la civilisation du XXe siècle."
Bonne histoire et très belle mise en scène, Niourk m'a flatté la rétine. Je ne peux que féliciter Ankama et le travail des différents dessinateurs (les autres BDs sont aussi de très bonne facture) pour cette très belle collection et j'espère de tout coeur que le succès sera au rendez-vous !

J'aurai ta peau Dominique A - Glénatbd
J'aurai ta peau, Dominique A d'Olivier Balez (dessin) et d'Arnaud Le Gouefflec chez Glénat.
Allez zou ! Voici la quatrième tiré de Glénatbd : 
"Dominique A est un chanteur-compositeur heureux, abordant sa nouvelle tournée avec la sérénité d’un artiste accompli. Une sérénité qui ne fera pas long feu, à cause d’une lettre anonyme annonçant laconiquement « J’aurai ta peau, Dominique A »... Et pourquoi diable on lui en voudrait à LUI ? Qui peut vouloir la peau d’un inoffensif chanteur même pas si célèbre que ça ?... "
Après le Chanteur sans Nom, les auteurs nous présente une histoire avec pour personnage central Dominique A. Ce n'est pas un documentaire mais un véritable polar au splendide graphisme d'Olivier Balez que nous trouvons au fil des pages ! Les auteurs réussissent à transformer le chanteur à la voyelle majuscule en héros de fiction. Un beau et bon moment, une chouette réussite !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire