"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



14 févr. 2013

Atlantique Nord de Redmond O'Hanlon

Plus qu'un mois avant les vacances et durant cette période difficile d'après Noël/Inventaires/Grippe/Gastro, je me lance dans Atlantique Nord de Redmond O'Hanlon (chez Hoëbeke dans la collection Etonnants voyageurs et trouvable aussi en Folio).

J'embarque sur le chalutier du Capitaine Jason qui est tellement endetté qu'il se doit de sortir même lorsque tout les autres chalutiers restent à quai et c'est un sacré voyage dans le quotidien de ces pêcheurs en haute mer, avec ces dialogues hallucinés en raison un manque total de sommeil, de superstitions, de découverte de poissons des hauts fonds, de la vie des marins/sauveteurs et tout cela par Force 12 !

Le speech tiré du site Hoëbeke.fr :
"Redmond, il faut  que tu rappliques ici, vite. Il y a une tempête qui se prépare, et c'est du grand style! Force 11, peut être plus."
Tel est le coup de téléphone que Redmond O'Hanlon attendait depuis onze mois. L'occasion est enfin venue de partir en mer à bord d'un chalutier des îles Orcades. Trois jours plus tard, O'Hanlon embarque sur le vieux chalutier, nous livrant ainsi un témoignage de première main sur de jeunes hommes qui vont affronter les pires conditions de travail.




et du site Folio.fr :
L’idée avait de quoi séduire le célèbre écrivain-voyageur Redmond O’Hanlon : embarquer sur un chalutier et pêcher au large du Groenland les fantastiques animaux des grands fonds. Mais que faire quand le vent tourne à l’ouragan, force 12, et que l’on n’a pas le pied marin? Sans parler du sommeil impossible, de l’équipage de durs-à-cuire, des viscères des poissons à arracher à pleines mains… et de ces chimères remontées de la mer comme de nos pires cauchemars…  




Redmond O'Hanlon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire