"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



24 mars 2013

Oh Hoochie Coochie !

Enfin quelques jours de vacances. Je profite pour m'aérer la tête pour me plonger dans deux bandes dessinées éditées chez Hoochie Coochie, deux façons étonnante de raconter des histoires dures et terriblement humaine.
Jamestown sur hoochiecoochie.com
Tout d'abord Jamestown de Christopher Hittinger, ou l'histoire de John Smith (et Pocahontas), ses camarades, la première colonie anglaise sur le nouveaux monde. Richement documenté, ce récit semble plus proche de la réalité que le film de Disney ! Trahisons, massacres d'indiens et de colons, survie en milieu hostile, Jamestown sous un dessin assez enfantin des personnages (des gros bonhommes, des carrés, des silhouettes à plumes) nous présente une histoire assez terrible et intéressante, une splendide réussite !

Le temps est proche sur hoochiecoochie.com
Le temps est proche est aussi de Christopher Hittinger, aborde la période médiévale, enfin tout le XIVe siècle occidentale, abordant année après année des évènements marquant ou emblématique de ce siècle : famine, peste, Guerre de cent ans, évènements littéraires et artistiques... Les éditions Hoochie Coochie ont trouvé un sacré auteur avec Christopher Hittinger, ses trouvailles narratives étonne et densifie le récit sans l’alourdir, grâce aussi à son humour noir (comme la période historique). On referme cette BD avec le sentiment d'être tombé sur un véritable trésor, une véritable merveille !

N'hésitez pas d'aller sur le site thehoochiecoochie.com pour les feuilleter.

Merci à Mr B pour m'avoir prêter ses excellentes BDs et vous retrouverez la critique sur cet article d'Alter1fo  !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire