"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



24 mai 2013

Sallie Ford And The Sound Outside et FreakTone au VIP

Arrivant tout juste pour le début de la première partie, nous nous installons devant la scène pour assister à 3h de Rock.

Freak Tone (Le duo guitare/batterie flanqué de l’inénarrable French Tourist aux platines et autres machines, allie le rock’n'roll et un grand sens du groove. Le point commun de ces trois là, c’est leur culture encyclopédique de la musique rock et ce net penchant vers les USA.
Une invitation au voyage sur les routes de l’Amérique où il suffit de fermer les yeux et se laisser balader par leur rock sauvage, chaud et groovy. Comme avec White Stripes, Jon Spencer Blues Explosion ou Black Keys, leur rock’n'roll respire la soul, le blues, le folk et la country. Les riffs de guitares sont diablement efficaces et les beats terriblement énergiques sur leurs mélodies US. Ensemble, ils envoient du bois auprès duquel il fait bon se chauffer en remuant du bassin ! - Vip.les-escales.com
) nous réchauffe grâce à un Rock brut de décoffrage, les bordelais préparent efficacement la salle à la suite et on leur souhaite une bonne route, en espérant les revoir.



Sallie Ford arrive sur scène en robe bleu (très années 50) avec la guitare assortie entouré d'un talentueux guitariste à chaussures à franches, d'un bassiste et d'un batteur puissant. Le groupe de Portland attaque leur tournée européenne par St Nazaire et nous offre une prestation rafraichissante de leurs titres. C'est simple c'est du tout bon, avec une reprise de Buddy Holly en prime, histoire de nous faire voyager dans le temps... Un autre excellent concert au VIP.
Derrière ses petites lunettes de secrétaire acariâtre des années 50 vissées sur le nez, Sallie Ford cache bien son jeu. Son look détone mais on le sait : le cuir ne fait pas la rockeuse ! Son premier album Dirty Radio en a bluffé plus d’un et les comparatifs élogieux à Janis Joplin ou Beth Ditto (The Gossip) version country-folk de pleuvoir. Sa voix rugueuse aux influences jazzy et punk sert un rock’n roll vintage  insolent, à la fois nostalgique et furieusement moderne. Avec son second album Untamed Beast tout frais sorti, Sallie Ford passe de révélation au statut de femme forte du rock ! - Vip.les-escales.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire